Témoignage d’une étudiante : “Ma vie en confinement”

Témoignage d’une étudiante : “Ma vie en confinement”

 

Le service communication de l’IUT a recueilli le témoignage de Lily MAJANI, étudiante en 2ème année de DUT Informatique.

Lily est une étudiante très active, souriante, membre du Bureau des Étudiants , elle a toujours été présente aux journées portes ouvertes de l’IUT dès sa première année de DUT pour renseigner et accompagner les visiteurs.  Elle a participé, entre autres,  à des interventions dans le cadre de la journée du numérique et dans le projet citoyen ASTEP  (Accompagnement en Sciences et Technologie à l’École Primaire).

Où es-tu confinée ?

Je suis confinée avec ma famille à Cholet. Et la compagnie des animaux est aussi réconfortante : 2 chats, 1 tortue et des poissons, cela fait du monde 😉

Où en es-tu actuellement avec ton stage ?

Je vais faire mon stage à Capgemini,  les dates de stage seront décalées après le confinement. D’après les dernières informations reçues de l’entreprise, je devrais commencer le 02 juin et normalement en télétravail.

Décris moi une journée type “IUT”, tes contacts avec tes enseignants

Au début du confinement, on a eu la semaine de l’entreprise sur 3 jours, donc on était en classe virtuelle en début de matinée pour connaître le déroulement de la journée. Ensuite, on a réalisé des appel en visio avec les membres de mon groupe pour avancer sur le projet. A la fin de la journée, on débriefait par groupe (4-5 personnes) avec notre enseignant tuteur.

En ce moment, je n’ai plus de cours, certains ont déjà commencé leurs stages en télétravail. En attendant, je suis des cours en ligne sur Openclassroom pour être au point pour le stage.

Peux-tu nous parler de moments “hors IUT” qui te font du bien ?

Je regarde des séries sur Netflix, je fais des gâteaux et des jeux avec ma famille également.

Qu’est ce qui te manque le plus ?

Ce qui me manque le plus c’est de sortir, voir mes amis, le reste de ma famille.

Comment tu ressens la situation actuelle ?

Je suis stressée pour mes poursuites d’étude ou même mon stage.

Je me sens oppressée par le fait de ne pas sortir mais je suis quand même contente d’être avec ma famille pendant cette période.

Comment envisages-tu l’avenir ?

C’est difficile de trouver une entreprise dans le contexte actuel, car je souhaite continuer en alternance l’année prochaine en licence professionnelle en Informatique. J’ai postulé notamment à celle de l’IUT  (LP DLIS).  Je reste dans l’incertitude mais j’espère que la situation va se débloquer très vite.