Les étudiants de statistique ont mené l’enquête pour Ouest-France

Dans le cadre d’un partenariat avec Ouest-France, les étudiants de 1ère année du Département STID ont enquêté sur le terrain pour sonder les jeunes (15-25 ans) et recueillir leur opinion sur la ville de Vannes dans le courant du mois d’octobre 2016. En 2008, une grande enquête, sur le même thème, avait été réalisée également par l’IUT. Une de leur mission était donc de comparer  le regard des jeunes sur Vannes entre 2008 et 2017.

Nos enquêteurs néophytes ont commencé à rencontrer les jeunes des lycées Vannetais, des CFA, des différents sites de l’Université et bien entendu de l’IUT dès le jeudi 13 octobre.

En amont, ils ont tous travaillé sur la création de ce questionnaire avec l’appui et les conseils de deux enseignants du département STID,  Cédric Frambourg qui a piloté le projet et Myrian Duflos, enseignant en communication.

Les étudiant.e.s ont été ravi.e.s de participer à cet évènement. En janvier 2017, Ouest-France a réuni un panel de jeunes pour évoquer avec eux les résultats de cette enquête.

Mercredi 1er mars, jeudi 02 mars et vendredi 03 mars,  retrouvez dans Ouest-France la trilogie : 3 pages exclusives dédiées à l’enquête réalisée par les étudiants de DUT STID 1ère année.

  • Découvrez le premier article de Ouest-France du vendredi 14 octobre 2016
  • Découvrez l’article du Ouest-France du 24 février consacré à la filière STID
  • Ouest-France Vannes a délocalisé sa conférence de rédaction mardi 28 février à l’IUT de Vannes : une conférence « hors les murs ». L’opportunité pour les jeunes de découvrir les coulisses de la construction d’une édition. L’occasion aussi pour les journalistes de livrer en avant-première la trilogie d’articles sur les résultats de l’enquête à paraître du mercredi 1er au vendredi 03 mars.

 

 

Découvrez l’enquête réalisée en mars dans l’édition de Ouest-France

Enquête à Vannes. Les jeunes plébiscitent le bus mais pas le vélo !

Enquête : Vannes, accueillante, dynamique et jeune pour 74 % des jeunes

Quelles idées des jeunes pour la ville le maire retient-il ?