Concours national : TC Vannes sur la plus haute marche du podium !

TC Vannes termine 1er au classement général devant Toulouse et Bayonne

Depuis 30 ans, les départements Techniques de Commercialisation des IUT de France s’affrontent lors d’épreuves sportives et commerciales dans une station alpine.

Pour cette 30e édition, 31 départements TC cherchaient à ravir le trophée à Lyon 1, grand vainqueur de l’édition 2017. Rappelons-le, TC Vannes était alors arrivé 3e au classement général, derrière Toulouse (2e).

Chaque année, 4 étudiants de 2e année prennent en charge un des projets phare du département TC, qu’ils ont découvert en tant qu’assistants en 1e année. Ce sont donc 8 étudiants + 1 étudiant négociateur qui se déplacent à Modane-Valfréjus (Savoie).

Cette année, les 4 étudiants de 2e année ont donné plus d’envergure à leur projet, gagnant une aide conséquente de nouveaux partenaires, Nestenn, pour qui ils ont réalisé une action phoning, et Feu Vert Auray en échange d’une visibilité sur les vestes, M. Creneguy ostréiculteur à Larmor-Baden.

Épreuve du Stand des produits régionaux : Vannes améliore son classement et arrive 2e cette année.

Chaque département TC doit représenter sa ville ou sa région et vendre ses produits lors d’un salon qui ouvre une journée à Modane (Savoie). Les étudiants sont évalués sur divers critères : le stand (élaboration, cohérence région) ; les produits (mise en valeur, diversité) ; l’accueil sur le stand et l’animation ; la connaissance des produits et l’argumentaire.

Le stand 2018, sur le thème de la forêt de Brocéliande, arrive 2e ; on pouvait y déguster et acheter des huitres de Nicolas Crénéguy (Larmor Baden), de la charcuterie fumée des établissements LE BRIZE et de la Maison Michel GUILLEMOT, Maitre Andouiller à Guéméné sur Scorff, des confitures de La Ferme Fruitière de Colpo. Comme l’an dernier, le stand est réalisé par l’atelier menuiserie du CFA de Vannes.

L’OGNI : Vannes améliore son classement et arrive 2e cette année

Pour la première fois, TC Vannes monte sur le podium pour cette épreuve (à la 2e place). Les étudiants ont imaginé de descendre la piste dans un sabot, en hommage au sabotier de Camors qui fournit en copeaux de bois les établissements LE BRIZE et GUILLEMOT cités plus haut. Notre OGNI remplissait tous les critères : aux couleurs de la Bretagne, notre sabot piloté par un étudiant pouvait glisser et s’arrêter au milieu de nos danseurs en costume breton (cohérence région toujours et chorégraphie), sans assistance extérieure (critère de sécurité), en 1 minute 30, au son du bagad de Lann Bihoué.

Épreuve de négociation : cette année, l’étudiant se glissait dans la peau d’un négociateur devant vendre à un gérant de chantier naval une prestation VIP dans l’enceinte du stade Louis II de l’AS Monaco. Notre étudiant a remporté la 3e place.

Retour sur cette semaine intense, c’est par ici